Document 4 : La crise d’Oka

Document 4 : La crise d’Oka

La crise d’Oka

« La crise d’Oka dure 78 jours (du 11 juillet au 26 septembre 1990) et oppose des manifestants mohawks au service de police provinciale du Québec et à l’armée canadienne. Au coeur de la crise : l’agrandissement proposé d’un terrain de golf et un projet immobilier sur des terres en litige où se trouve un cimetière mohawk. Les tensions restent fortes tout au long de la crise, surtout après la mort du caporal Marcel Lemay, agent de la Sûreté du Québec. Ce n’est qu’avec l’intervention des Forces canadiennes que la situation sera enfin résolue. Bien que le gouvernement fédéral ait mis fin au projet d’agrandissement du terrain de golf et ait acheté les terres en litige, il ne les a toujours pas transférées à la communauté de Kanesatake. »

Pour voir une perspective autochtone de la crise d’Oka, visionnez le documentaire Kanehsatake, 270 ans de résistance d’Alanis Obomsawin entièrement filmé derrière les barricades mohawks.

Source de l'image :

Alanis Obomsawin, Kanehsatake, 270 ans de résistance (1990), en ligne sur le site de l’Office national du film.

Source du texte :

Tabitha Marshall, « La crise d’Oka », L’Encyclopédie canadienne, 2014.

Ce document fait partie du dossier : Événements marquants - 1980 à nos jours

Partager ce document en utilisant ce lien