Document 1 : L’Amérique du Nord après la guerre de Sept Ans (1763)

Document 1 : L’Amérique du Nord après la guerre de Sept Ans (1763)

L’Amérique du Nord après la guerre de Sept Ans (1763)

« Après avoir considérablement accru ses possessions sur le continent, par la conquête de la Nouvelle-France, l’Angleterre ne modifie en rien les frontières de ses Treize premières colonies qui s’attendent pourtant à un agrandissement de leur territoire. En outre, la métropole interdit aux Américains, aussi bien qu’aux Canadiens, d’acheter des terres du territoire [amér] indien pour y ériger des villages. L’entrée de ce territoire est d’ailleurs bloquée par des garnisons de l’armée britannique stratégiquement postées à cette fin. Bref, l’Angleterre manifeste son opposition au désir d’expansion des Américains en Amérique du Nord. »

 

Source de l'image :

Service national du RÉCIT, domaine de l’univers social. Licence : Creative Commons (BY-NC-SA).

Source du texte :

Lise Pothier, Histoire des États-Unis, Mont-Royal, Modulo Éditeur, 1987, p. 65-66.

Ce document fait partie du dossier : Les causes de la Révolution américaine

Partager ce document en utilisant ce lien