AMORCE : L’exode des familles

AMORCE : L’exode des familles

L’exode des familles

En 2011, le recensement de la population canadienne démontre pour la première fois que le nombre d’habitants de la banlieue est supérieur à celui de Montréal. Depuis 2005, la ville perd en moyenne 22 000 habitants par année.

De plus, 40 % des nouveaux parents montréalais âgés de 25 à 44 ans dont les revenus annuels se situent entre 50 000$ et 90 000$ choisissent de quitter la métropole pour s’établir en banlieue.

Question : Selon toi, pourquoi les familles décident-elles de quitter la ville pour s’établir en banlieue? Pour t’inspirer, consulte l’image interactive de Radio-Canada qui se trouve ici.

Source de l'image :

Michel Gagnon, Ligne d’horizon de Montréal vue de Brossard (2010), Flickr. Licence : Creative Commons (BY-NC).

Source du texte :

Rapport d’étape du comité de pilotage Montréal = famille, septembre 2013, en ligne.

Ce document fait partie du dossier : Montréal métropole

Partager ce document en utilisant ce lien